Notre vocation

L’activité physique, liée au travail d’un employé, peut entrainer des troubles musculo-squelettiques appelés aussi TMS : tendinite, lombalgie, syndrome du canal carpien, épicondylite, hygroma du genou… Ce sont des maladies qui touchent les articulations, les muscles et les tendons, c’est-à-dire l’appareil locomoteur.
L’activité professionnelle peut jouer un rôle dans leur survenue, leur maintien et leur aggravation.

Ces troubles perturbent la bonne exécution des gestes au quotidien et peuvent dans certains cas conduire à des arrêts de travail, qui peuvent avoir des conséquences financières et logistiques importantes pour l’entreprise.
C’est pourquoi de plus en plus d’entreprises font appel à un ostéopathe pour aider à réduire ces troubles qui sont la première cause de maladie professionnelle en France.

vocation
vocation

Conséquences pour les entreprises et les salariés

  • Absentéisme, difficultés à remplacer le personnel,
  • Surcharge de travail pour ceux qui restent,
  • Baisse de performance, perte de qualité,
  • Restriction voire inaptitude au travail,
  • Désorganisation des équipes, nécessité d’adaptation des postes,
  • Baisse de performance, perte de qualité,
  • Dégradation du climat social,
  • Mauvaise image de l’entreprise.

Les conséquences sont connues pour les salariés : souffrance, difficultés à réaliser son travail, arrêts de travail, handicap... Les TMS sont le premier facteur d'inaptitude au travail.

Chiffres éloquents

  • Près de 9 millions de journées de travail perdues
  • Un milliard d’euros de frais couverts par les cotisations d’entreprises
  • Pour l’Assurance maladie, le coût moyen (soins et indemnisations) d’un TMS dépasse 22000

Source : http://www.travailler-mieux.gouv.fr/Les-chiffres-Cles-et-Statistiques

Chiffres
Les chiffres